17 juillet 2011

GIZEH, nécropole royale

Ce matin là, nous étions arrivé de très bonne heure sur le plateau de GIZEH ou GIZA pour vivre des instants inoubliables. Râ "ressuscité", assisté de sa fille HATHOR déesse des arts et de l'amour, avait quelques instants auparavant inondé de ses rayons bienfaiteurs les trois pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos. Le miracle s'était une nouvelle fois produit, le jour avait traversé la nuit, le cycle de la vie pouvait reprendre son cour normal jusqu'au soir. Le spectacle était saisissant. Seul lien avec notre époque, un policier... [Lire la suite]